geoffroy-roux-de-bezieux-credit-fr

Geoffroy ROUX DE BEZIEUX

Vice-Président Délégué du MEDEF

 

Geoffroy Roux de Bézieux a 52 ans il est marié et père de 4 enfants.

Diplômé de l’ESSEC et d’un DESS à Dauphine en 1984, il s’engage dans les Forces Spéciales avec lesquelles il intervient en Afrique et au Liban.

Il rejoint ensuite le groupe L’OREAL pendant 10 ans où il exerce de nombreuses fonctions en France et à l’étranger.

En 1996, il crée THE PHONE HOUSE la première chaîne de magasins entièrement dédiés à la téléphonie mobile. Un an après, il fait entrer au capital, le groupe anglais CARPHONE WAREHOUSE.

En 2000, ce groupe se cote à Londres et prend le contrôle de THE PHONE HOUSE. Il en devient alors Directeur Général pour développer PHONE HOUSE en Europe.

En 2004, il crée la société OMEA TELECOM qui lance BREIZH MOBILE, le premier opérateur mobile alternatif (MVNO).

En 2014, OMEA TELECOM, avec près de 1,8 million de clients, a réalisé environ 460M€ de CA et a généré près de 1000 emplois directs ou indirects. En décembre 2014, Numéricable rachète OMEA TELECOM pour 325M€.

En janvier 2015, Geoffroy Roux de Bézieux crée NOTUS TECHNOLOGIES, un groupe industriel regroupant des sociétés innovantes à destination du grand public.

Il est administrateur de Peugeot SA et de Parrot.

En 2009, il crée avec P. Kosciuzko-Morizet et S. Treppoz, ISAI, un fonds d’investissement doté de 85 M€ à destination des start-up françaises de l’internet et du mobile, qui a notamment été le premier investisseur de BlaBlacar.

Il a été de 2003 à 2008 Vice-Président puis Président de Croissance Plus, l’association des entreprises à forte croissance. Il a été membre du Conseil de France Investissement et a participé aux Commissions Attali et Levy-Jouyet.

Depuis juillet 2013, il est Vice-Président délégué et trésorier du MEDEF, en charge du « pôle Economie » regroupant notamment l’économie, la fiscalité, l’innovation, le développement durable et le numérique.

Enfin, il a créé avec son épouse une fondation caritative, la Fondation ARAOK (« en avant » en breton), sous l’égide de la Fondation de France qui soutient financièrement des associations humanitaires.